Ugo Monticone

Écrivain, conférencier, globe-trotter

Ugo Monticone

Né à Sherbrooke en 1975, Ugo Monticone se fait vacciner contre l’immobilisme au berceau par son père qui est alors guide de voyage. Des quarante pays qu’il a visités (à date), Ugo en ramène une dizaine de livres publiés, principalement des récits de voyage.

Sa première publication, Chroniques de ma résurrection, reçoit la mention « Coup de coeur » du Réseau des bibliothèques de Montréal. Son livre Zhaole sur l’Asie du Sud-Est est « une oeuvre ambitieuse et réussie » (journal Voir). Boursier du Conseil des arts et des lettres du Québec, son premier roman U devient finaliste au Grand prix littéraire Archambault.

En 2015, il lance le premier roman numérique immersif au monde, Le vendeur de goyaves. Inspiré d’un voyage en Inde, 170 éléments multimédias viennent plonger le lecteur dans l’histoire.

Considéré comme « le roman numérique réinventé » par LaPresse+ et comme le « Livre du futur » par le journal 24 h, Le vendeur de goyaves se hisse en première position des ventes de livres sur le AppStore Canada, tout en étant le seul livre francophone du top 200. Il atteint aussi le top 40 en France et est lauréat d’un Grand prix boomeranG : le meilleur du numérique.

Ugo est aussi conférencier pour les Grands explorateurs (Inde, Maroc, Japon, Guatemala). Sa ciné-conférence « Japon – sur la route des festivités » fut présentée devant plus de 35 000 spectateurs en 2013. Il a présenté « Guatemala – Tierra maya » à près de 50 000 spectateurs au Québec, en Belgique, en France et en Suisse.

Ugo vit à Prévost dans les Laurentides et il aime les chips au vinaigre.